Co-construire avec les habitants

Projet en association avec les centres sociaux Carrefour 18 et Ty-Blosne, la direction de quartier et soutenu par la DRAC et le CGET.

Implantation dans le quartier du Blosne

Depuis plus de 20 ans, le festival propose une programmation riche, variée et populaire. Parcourant la diversité des esthétiques musicales et culturelles, le Grand Soufflet a invité, au fil des éditions, des artistes de tous horizons et de toutes nationalités : Mouss & Hakim (France), La Yegros (Argentine) Duo Bottasso (Italie), Whiskey & Women (USA), Psycho Mutants (Hongrie), Deladap (Balkans), Manouche (Slovénie), Bevinda (Portugal), Lindigo (Réunion)…


Au-delà de représentations de spectacles pendant le festival, la volonté de l’association est de développer son implantation territoriale, notamment sur Rennes et ses quartiers. Cette implantation passe par la présence sur plusieurs années, de l‘association au contact des structures socio-éducatives locales pour « toucher » les habitants les plus éloignés des pratiques culturelles. Le décloisonnement communautaire, la place de la femme, l’intergénérationnalité et la place de l’individu même, au sein du groupe sont des valeurs chères à l’association, défendues dans le projet du festival et qui sont également au centre des préoccupations du projet d’actions culturelles du Grand Soufflet.
L’ambition de l’association est de s’implanter sur 3 ans sur un territoire en y menant un « projet fort » par année, participatif et co-élaboré.


L’Association Grand Soufflet souhaite développer une présence artistique, de proximité, sur le quartier en plaçant la participation des habitants, encadrés par des artistes professionnels, au centre de la réflexion et de la construction de l’action. De même, la temporalité de cette action, au long cours, a pour but de laisser murir et évoluer le projet aux contacts des participants ainsi que l’appropriation de celui-ci par les habitants et les relais locaux.

L‘exposition itinérante « Accordéons et Souvenirs de Voyages » de l’association Grand Soufflet, est à l’origine de cette action. Interactives, sonores et lumineuses, les treize malles de voyage qui la composent racontent treize histoires d’accordéon, des voyages dans l’univers du clown, du tour de France, du bal italien, du cinéma de Jacques Tati…Une diversité culturelle inhérente à l’accordéon qui est mise en lumière par cette exposition ainsi que par le festival. En effet, tous les ans, le festival présente une multitude d’esthétiques musicales, de cultures différentes (Amérique latine, Europe de l’est, Espagne, Italie, Maghreb…) à travers le prisme de l’accordéon et des instruments de la même famille. Le but de cette action est d’inverser ce prisme, c’est à dire de partir de la diversité culturelle d’un quartier et de la faire converger vers l’accordéon.

Le quartier du Blosne, quartier prioritaire et l’un des plus cosmopolite de Rennes, correspond le mieux à la diversité culturelle proposée chaque année par le festival Le Grand Soufflet.
En allant à la rencontre des habitants du quartier, l’idée est de créer une quatorzième malle de voyage interactive qui nous raconterait des histoires d’accordéons sur le quartier du Blosne. Des histoires qui nous viendraient d’ici ou d’ailleurs, par le témoignage direct d’une pratique ou par le conte d’histoires transmises de générations en générations, pour peindre une fresque, une cartographie de souvenirs d’accordéons du quartier.
L’appel aux souvenirs et à la mémoire des habitants est un moyen de toucher les habitants les plus éloignés des pratiques culturelles, des personnes isolées, en décrochage social, en lien avec les travailleurs sociaux et les structures associatives du quartier (Carrefour 18, Ty-Blosne, la Maison des Squares, association Avenir…).

Ce projet de construction d’une quatorzième malle, se fera en plusieurs temps.

- Phase 1 : mise en place d’un collectif d’habitants du quartier souhaitant participer. Un collectif qui sera constitué avec l’aide des structures locales, centres sociaux et associations dans le but d’être au contact et d’identifier le maximum de personnes ressources. Ce collectif respectera le principe de parité, d’intergénérationnalité et de mixité culturelle.
- Phase 2 : rencontre et collecte, sera lancé par un temps de rencontre de l’ensemble des acteurs autour de l’exposition « Accordéons et souvenirs de voyages » qui sera mise à disposition dans l’un des centres sociaux du quartier. Cette phase de rencontre et de collectage des « souvenirs » d’accordéon des habitants sera menée par Elsa Le Calvez-Amsallem et Lisa Lepeinteur, toutes deux scénographes et conceptrices de l’exposition.
- Phase 3 : après une phase de « de-rushage », les témoignages audio seront soumis à l’ensemble du collectif et commencera alors un temps de réflexion et de conceptualisation, collectif, de ce que sera la future malle. S’en suivra la construction de la malle en faisant appel au savoir faire de chacun.
- Phase 4 : présentation de la nouvelle malle, ainsi constituée, dans l’un des centres sociaux partenaire et mise en perspective avec l’ensemble de l’exposition.

Pour toutes informations : dimitri.delestre[@]legrandsoufflet.fr / 02 99 41 33 71